Comment les hôtels s’adaptent à l’évolution du voyage d’affaires ?

By Leave a comment

Amadeus a analysé trois façons dont les hôtels se transforment actuellement afin de mieux servir les voyageurs d’affaires à l’heure où les déplacements professionnels reprennent progressivement.

Amadeus est confiant dans le retour du voyage d’affaires alors qu’une récente enquête de la société révèle que 50% des personnes interrogées ont prévu de prendre un vol dans les prochains mois pour des raisons professionnelles.

La pandémie a été une période compliquée pour les hôteliers, en particulier pour les établissements qui travaillent avec des entreprises ou des groupes dans leurs espaces de réunions et d’événements. 33 % des hôteliers du monde entier déclarent que le manque de voyages d’affaires est le plus gros problème auquel ils ont été confrontés pendant la crise sanitaire. Nombre d’entre eux ont dû modifier leurs stratégies commerciales afin de capter la demande de publics différents de ceux auxquels ils sont habitués. Comment le retour des voyages d’affaires va-t-il pousser les hôtels à s’adapter aux nouveaux besoins du secteur ? Selon Ilia Kostov, EVP and CCO NORAM, Hospitality, chez Amadeus, ils connaissent 3 transformations.

Les hôtels se transforment en bureaux

Selon le rapport de PWC 2021, les entreprises reconsidèrent sérieusement le rôle du télétravail. 61% des cadres prévoient de consolider les espaces de bureau et 31 % d’entre eux pensent qu’ils auront besoin de moins d’espace de bureau en raison du travail à distance.

Selon Amadeus, cela représente une opportunité unique pour les hôtels de devenir un lieu privilégié pour accueillir les réunions des équipes à distance. Les établissements peuvent également accueillir les entreprises locales qui ont renoncé à leurs bureaux, mais qui ont toujours besoin d’un espace physique où les employés peuvent rencontrer les clients pour des réunions impromptues. Le fait de pouvoir proposer un service de restauration pour ces types de réunions est un plus pour le client et une source de revenus supplémentaires pour l’hôtel.

« Au cours de l’année écoulée, j’ai vu des hôtels commercialiser et vendre des chambres ou transformer des espaces publics en bureaux. En créant ces espaces de travail à l’hôtel, ils peuvent cibler les touristes, les nomades numériques et même les entrepreneurs locaux qui peuvent hésiter à investir dans la location d’un bureau. Ce pivot aura une grande valeur, car les entreprises préfèrent économiser quelques dollars sur les investissements immobiliers et les personnes éloignées souhaitent un changement de décor. », complète Ilia Kostov.

L’apogée du bleisure

De nombreux employés souhaitent mêler voyages d’affaires et loisirs, observe Amadeus. En réponse à la pandémie, 15 % des hôteliers à l’international ont modifié leurs activités pour proposer des forfaits « bleisure » ou « work, stay, play » aux particuliers afin de stimuler la demande.

Pour Ilia Kostov, les hôteliers ont tout intérêt à jouer sur la saisonnalité. Des forfaits « bleisure » peuvent s’adresser aux voyageurs d’affaires lors des vacances scolaires afin de faire concilier travail et vacances. Cette nouvelle flexibilité permet de vendre des expériences additionnelles aux voyageurs, telles qu’une réduction pour le spa en fin de journée par exemple. Cela pousse le voyageur d’affaires à rester plus longtemps et génère des revenus supplémentaires.

Les évènements hybrides continuent de prospérer

L’expert en hôtellerie d’Amadeus explique que la pandémie a ouvert la porte non seulement à une nouvelle façon de travailler, mais aussi à une nouvelle façon d’organiser des réunions. Et même si les événements en présentiel font leur retour, il existe toujours une demande de solutions hybrides pour combler le fossé.

Une étude réalisée en avril 2021 par North Star Meeting Group montre que 54 % des organisateurs prévoient des événements hybrides. La viabilité croissante de la technologie de communication à distance et l’évolution des normes relatives aux voyages d’affaires devraient favoriser cette tendance. Selon Amadeus, les hôtels devront aller au-delà du Wifi et de l’équipement audiovisuel pour investir dans la technologie nécessaire pour soutenir un nouveau type de demande. « Les entreprises attendent de nouvelles possibilités d’interaction numérique. Pour les établissements qui investissent dans cette nouvelle technologie, celle-ci peut contribuer à soutenir leur stratégie de développement de ce segment », conclut Ilia Kostov.

Leave a Reply

Your email address will not be published.